Conseil de Développement du Pays Basque

Euskara - langue basque

L'EUSKARA, UN PATRIMOINE UNIVERSEL

Le regard et les propositions du CDPB

La langue basque, l’Euskara, est une spécificité majeure et un élément central du capital culturel du territoire. Plus ancienne langue d’Europe, elle est partagée avec les 3 millions d’habitants d’Euskadi et de Navarre (côté espagnol), où elle y a un statut officiel. En Pays Basque Nord, c’est le monde militant et associatif qui a œuvré pour créer des écoles immersives (ikastola) et peser sur les décisions politiques. La gouvernance mise en place autour du projet de territoire et des Contrats État/Région (en lien avec le CDPB) a permis des espaces de négociation et la mise en place d’une politique linguistique, incarnée depuis 2005 par l’OPLB (office public de la langue basque). Aujourd’hui, près de la moitié des élèves scolarisés en primaire bénéficient d’un enseignement en basque (immersif ou bilingue) et le nombre de locuteurs a arrêté de chuter. L’euskara est aujourd’hui un levier de développement avec des besoins d’emplois non satisfaits : enseignement, petite enfance, médico-social, accueil des personnes âgées, développement commercial vers le Pays Basque Sud, tourisme…

Pour le CDPB et les acteurs, un nouveau cap est à franchir pour trouver un cadre plus robuste à la langue basque, à sa généralisation. Le CDPB plaide l’idée d’un territoire expérimental de revitalisation linguistique (cf. travaux de 2014). Malgré le volontarisme des collectivités publiques, le territoire n’est pas à l’abri de reculs au gré de réformes de l’éducation notamment. Ainsi, le CDPB a adopté en juin 2019 une motion en faveur de l’enseignement bilingue et immersif en langue basque.

Où en est-on aujourd’hui ?

La CAPB (Communauté d’agglomération Pays Basque) a reconnu la langue basque comme l’une des langues du territoire, a défini sa politique linguistique, et siège à l’OPLB aux côtés de l’État, de la Région, du Département et du gouvernement basque d’Euskadi.  Membre du comité consultatif de l’OPLB, le CDPB a été sollicité par la CAPB pour l’aider à définir les modalités de concertation de sa politique auprès des acteurs et opérateurs locaux. Des travaux amorcés en 2018/2019 nécessitant une approche plus globale sur la gouvernance des politiques linguistiques.

Nos actualités sur cette thématique

No post found

Faîtes votre recherche puis appuyez sur "entrée"